Port Hercule

Début 1900, trois gazomètres sont près du port. Ils permettaient de stocker toute la production de gaz fournie par l'usine à gaz située en contrebas du Fort Antoine. Cette usine était alimentée par du charbon arrivant par bateaux sur le quai du commerce.